Aides de jeu sur les campagnes en cours, organisation des parties et échanges entre les joueurs et le MJ.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BREF APERCU DE L'HISTOIRE DE GOLARION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 18/12/2010
Age : 37

MessageSujet: BREF APERCU DE L'HISTOIRE DE GOLARION    Lun 6 Mar - 21:31

Le monde de Golarion en est à son cinquième âge, et chacun des quatre précédents a eu une influence considérable sur l'état actuel du monde.

Le premier âge documenté est l'âge des Ténèbres, une période de 1000 ans au cours de laquelle Golarion est restée plongée dans les ténèbres à la suite d'un cataclysme mondial qui a détruit de nombreuses civilisations anciennes (comme l'Azlante ou le Thassilon) dont on peut encore trouver des traces ici et là (des ruines ou des fantômes ancestraux). Les habitants de la surface, du moins ceux qui ont survécu, ont réagi à cette catastrophe de diverses manières : certains se sont prosternés devant des dieux sombres qui leur promettaient survie, puissance et gloire et d'autres se sont tapis sous la surface de la terre ou se sont enfuis de Golarion via des portails magiques (c'est le cas de la plupart des elfes). C'est également à cette époque que les nains, qui vivaient dans les profondeurs de Golarion, sont arrivés à la surface, au bout de ce qu'ils appelaient leur Quête du Ciel, une quête divine qui leur avait été confiée par leurs dieux. Et, au cours de leur voyage, ils avaient repoussé les abominables orques toujours plus près de la surface, jusqu'à ce que eux aussi, viennent s'y établir.

Lorsque le nuage de poussière et les ténèbres du cataclysme retombèrent enfin, l'âge de l'Angoisse débuta. La plupart des survivants avaient perdu leurs savoirs, leurs sciences et leurs magies et se retrouvaient désormais sous la forme de peuples primitifs qui devaient se combattre entre eux et contre les innombrables bêtes qui avaient profité de l'obscurité pour se développer et s'approprier la surface.

Finalement, une nation émergea de ce chaos, l'Osirion (pensez "Égypte ancienne"), un pays ensablé dirigé par une dynastie de pharaons qui érigeaient de somptueux monuments pyramidaux. Et, peu à peu, les cultures, la magie et les savoirs se développèrent à nouveau. Ce fut l'âge de la Destinée. Des Azlantes, qui avaient survécu au cataclysme qui avait plongé Golarion dans les ténèbres deux millénaires plus tôt, fondèrent la nation du Taldor. L'un d'eux s'appelait Aroden.

Aroden, le Dernier Azlante, dégagea la pierre-étoile qui gisait sur le sol de la mer et la remonta à la surface, sur l'île de Kortos. Et, autour de cette pierre aux pouvoirs mystérieux, grâce à laquelle il acquit le pouvoir des dieux, il fonda la grande ville d'Absalom.

Ainsi débuta l'âge du Couronnement, une ère de prospérité où de nombreuses nations se développèrent un peu partout sur la face de Golarion et le culte d'Aroden s'étendit, à partir d'Absalom jusqu'au Taldor, puis du Taldor jusqu'aux innombrables colonies que les armées d'exploration taldoriennes avaient découvertes, dominées ou fondées.

C'est au cours de cet âge que les elfes, qui avaient fui Golarion lors de l'âge des Ténèbres, revinrent timidement reprendre leurs anciens domaines. La partie centrale de Golarion reçut également la visite d'explorateurs venus de l'est : des kéléshites du padishah du Kélesh, qui amenèrent le culte de Sarenrae et la révolution en Osirion ; des envoyés vudranais qui apportèrent leur étrange culture aux mille dieux avec eux ; ou encore des colons tianais qui avaient traversé les mers ou la calotte glaciale. Mais tout n'était pas rose pour autant : l'effroyable liche Tar-Baphon, le Tyran qui Murmure, était également parvenu à rassembler sous son commandement les hordes d'orques et, à l'aide de ses armées de morts-vivants, il terrorisait une grande partie du continent de l'Avistan. En réaction, le Taldor a lancé une croisade à son encontre, la Croisade éclatante, au bout de laquelle on emprisonna le tyran dans les sous-sol de son quartier général à Gibet et on fonda Dernier-Rempart, une nation qui devait protéger le reste du monde contre un retour éventuel de la liche ou de ses hordes d'orques. Profitant d'une situation plutôt tendue pour le Taldor, qui avait de plus en plus de mal à gouverner ses colonies et à faire face aux agressions kéléshites, le Chéliax (une de ces colonies) déclara son indépendance et devint officiellement le centre religieux du culte d'Aroden.

Il était dit dans les textes sacrés qu'Aroden devait revenir un jour précis, dans la ville de Couronne-d'Ouest, capitale du Chéliax. Tous les préparatifs avaient été effectués et le roi chélaxien s'était préparé à remettre sa couronne au dieu. Mais... jamais Aroden ne revint. La nouvelle se répandit rapidement que le dieu Aroden était mort, le Chéliax sombra dans une guerre civile et ce terrible événement eut des répercussions aux quatre coins du monde, car la prophétie avait menti et plus aucune prédiction n'était sûre. Cela se passait il y a 100 ans, et c'était le début de l'âge des Présages perdus, l'âge actuel. Depuis lors, des colonies se sont révoltées, le Chéliax est tombé aux mains de nobles vouant un culte aux diables, les Kéléshites ont été boutés hors de l'Osirion et les pharaons ont repris le pouvoir, et bien d'autres événements se sont produits. Mais les plus importants restent sans doute encore à venir...
Revenir en haut Aller en bas
http://maitredeslegendes.forumgratuit.org
 
BREF APERCU DE L'HISTOIRE DE GOLARION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGENDES DE LINEALE :: CHRONIQUES DE GOLARION :: LE MONDE DE GOLARION-
Sauter vers: